Québec, l'accent d'Amérique

Patrimoine

L’archéologie à Québec

Maison des Jésuites

Les restes osseux illustrent l’importance des mammifères domestiques et sauvages dans l’alimentation des occupants de la mission dans la deuxième moitié du 17e siècle. Les espèces identifiées sont le porc, le bœuf, le mouton, l’orignal, la marmotte commune, le castor du Canada et le porc-épic d’Amérique.

Pour les oiseaux, on remarque la dinde et peut-être le poulet, l’oie domestique et sauvage, la tourte voyageuse, des canards, des oiseaux de rivage, des rapaces diurnes et nocturnes et des fragments de coquilles d’œuf. Le poisson était apprécié et la morue franche, le hareng atlantique, l’anguille d’Amérique, la barbue de rivière, le lépisostée osseux, l’esturgeon, le doré et le chevalier figuraient au menu. Des carapaces de tortues ont notamment servi à la confection de parures.

La propriété a longtemps compris des champs cultivés, un jardin et un verger, mais cet aspect de l’occupation n’a pas encore été étudié au moyen des restes végétaux.

© Ville de Québec, 2016. Tous droits réservés.