Québec, l'accent d'Amérique

Patrimoine

L’archéologie à Québec

Îlot des Palais

Les recherches archéologiques attestent que la fréquentation amérindienne remonte à plus de 950 ans. À la période historique, l’emplacement est le berceau des premières initiatives industrielles en Nouvelle-France, et notamment de la brasserie mise sur pied par l’intendant Jean Talon (Châlons-sur-Marne, 1626 – France, 1694). Des vestiges d’une occupation antérieure à celle de la brasserie, qui n’avait pas encore été documentée, ont été découverts : ils pourraient être reliés au chantier naval aussi créé par l’intendant Talon.

Par la suite, l’espace se réorganise autour du premier, puis du second palais de l’intendant. Le site témoigne des fonctions d’administration et de justice remplies par ce personnage clé de l’administration coloniale. Il reflète divers aspects des relations avec la France et de la gestion d’un territoire qui s’est étendu du Labrador au golfe du Mexique et de la Saskatchewan à la Nouvelle-Écosse actuelles.

Après la Conquête, l’occupation de l’îlot des Palais est à la fois militaire et civile. Elle fait écho aux efforts d’adaptation des représentants de l’armée britannique, de la population restée en place et des nouveaux arrivants. Le milieu du 19e siècle est marqué par l’implantation de la brasserie Boswell-Dow qui, bien que responsable de la disparition de plusieurs vestiges plus anciens, démontre tout l’intérêt de l’archéologie industrielle.

La collection archéologique de l’îlot des Palais comprend environ 500 000 artéfacts et écofacts et est considérée comme l’une des plus riches en ce qui concerne la Nouvelle-France.

emplacement du site Îlot des Palais

Emplacement

ADRESSE : 8, rue Vallière

ARRONDISSEMENT : La Cité-Limoilou

QUARTIER : Vieux-Québec–Cap-Blanc–colline Parlementaire

Période

Périodes préhistorique, coloniale et contemporaine
De 975 AA à aujourd’hui

© Ville de Québec, 2016. Tous droits réservés.