Québec, l'accent d'Amérique

Patrimoine

L’archéologie à Québec

Église de Notre-Dame-de-la-Visitation

D’après les vestiges archéologiques, l’église de 1719 mesurait 24,4 m sur 9 m et présentait une abside plus étroite que la nef. À l’origine, cette dernière englobait le sanctuaire et la sacristie. Une sacristie en bois, dont on n’a pas trouvé de traces, a été ajoutée à l’édifice en 1785.

L’église de 1876 mesurait 40 m sur 18,6 m et était aussi pourvue d’une abside plus étroite. La nef était divisée en trois vaisseaux par une série de colonnes.

L’église de 1918 a été construite à partir des murs préservés du lieu de culte précédent. Le plan est un peu modifié et l’abside est ici de même largeur que la nef.

La découverte d’une centaine de sépultures témoigne de la coutume d’ensevelir les membres du clergé et certains paroissiens privilégiés à l’intérieur des lieux de culte. Des poignées et des ornements de cercueils ont été mis au jour; des bijoux et des objets de piété accompagnaient souvent les défunts.

Les ouvriers debout sur les fondations de la nouvelle église de Notre-Dame-de-la-Visitation en construction.

Notman and Son, 1876, Bibliothèque et Archives nationales du Québec, P600, S6, D2, P0061.

Façade de la deuxième église de Notre-Dame-de-la-Visitation.

Joseph-Ferdinand Peachy, 1876, Bibliothèque et Archives nationales du Québec, P48, D2.

© Ville de Québec, 2016. Tous droits réservés.